N°01/20 DECOUVERT DU CRSK PAR LE MINISTRE DE LA SANTE

Au Kongo-Central, plusieurs hôpitaux ont été choisis comme CENTRE DE TRAITEMENT DES PATIENTS CONTRE LE COVID - 19. Conformément à cette mission, ces hôpitaux s’affûtent à toute éventualité mais ils font face à d’importants défis. Ainsi, poursuivant sa mission d’évaluation de la riposte dans ladite province, le Ministre de la Santé, son Excellence Dr. ETENI LONGONDO a visité, en date du 16 Mai 2020, l’Hôpital Général de Référence de l’Institut Médical Évangélique de Kimpese, HGR/IME en sigle, dans le Territoire de Songololo.

 

                 A l’HGR/IME, dans le but d’évaluer la pertinence de l’appui du gouvernement, Dr. ETENNI LONGONDO s’est imprégné des besoins et du niveau de préparation des personnels soignant en vue d’une bonne prise en charge. Il est constaté de cette inspection que le pavillon disponible pour le traitement du COVID-19 a une capacité d’accueil d’une quinzaine des patients. Cependant faute des moyens logistique et financier, ledit pavillon « n’est pas équipé et n’a presque pas des lits » déplore le Ministre de la Santé. Eu égard à ce constat, les autorités lui ont fait part de leurs difficultés mais également leurs inquiétudes vis-à-vis de l’attitude de la population Kimpésoise : besoin de réhabilitation, manque d’équipement de réanimation …

                  Notons que jusqu’au moment de la visite du Ministre, l’HGR/IME n’a pas encore enregistré un premier cas néanmoins il y a déjà des alertes de suspicion (avec 1 échantillon prélevé dans la gibecière). 

Découverte du CRSK par le Ministre de la Santé

               Accueil solennel de son Excellence, Ministre de la Santé, Dr. ETENI LONGONDO (à droite) et du Secrétaire Général à la santé, Steve AHUKA (en gilet).


  N°02/20   CRSK-IME, 2ème cadre d’analyse et test de COVID-19 en RDC 

                          Situé sur la nationale n°1, dans la province du Kongo Central (Territoire de Songololo, Cité de Territo ire de Songololo, Cité de Kimpese), l’Institut Médical Evangélique de Kimpese, IME/Kimpese en sigle, dispose d’un laboratoire moderne équipé avec l’appui de l’Institut de Médecine Tropicale de Belgique, en abrégé IMT/Anvers, qu’utilise le Centre de Recherche en Santé (CRSK) dans l’implémentation de plusieurs études épidémiologiques au sein de la Zone de Santé de Kimpese.